Portrait

Christophe Dumarest

Associer aussi bien la technicité et l’esthétique de l’escalade que l’harmonie et le partage au sein de la cordée, tel est l’objectif.

Né « dans un sac à dos » à Annecy, sur des skis à 2 ans et demi, à 4000m avant 10 ans, la pratique de la montagne à toujours fait partie de ma vie. Formé par la famille, puis les équipes CAF (régionale) et FFME (nationale), c’est naturellement que je suis devenu guide en 2009.

Animé par la recherche de nouveaux itinéraires autant que par les rapports humains, j’essaie de mettre le meilleur de moi-même dans ma pratique de l’alpinisme.

Avec P. Gabarrou dans les Alpes j’ai pu réalisé des rêves que je croyais impossible : une ouverture en hiver dans la face Nord des Grandes Jorasses (6 jours), en face sud du Mt-Blanc ou encore au pilier Dérobé du Freney.

En même temps avec A.Clouet je découvrais certaines des plus belles parois du monde : le Sphinx et « La Cruz del Sur » au Pérou, la « Rimmon route » en hiver au Troll Wall en Norvège, « Chercheurs d’Absolu » et le « Super Couloir » au Fitz Roy/Chalten en Patagonie mais aussi : le Tibet, le Chili, l’Alaska, la tour sans Nom au Pakistan.

Aujourd’hui, c’est en essayant de limiter mes vols longs courriers et à travers des périples de plusieurs jours au plus près des Alpes que je me réalise pleinement

La traversée des Ecrins, celle du Mont Rose au Cervin, le tour de la chaine des Fiz, l’enchainement Bonatti, ou encore la traversée de la Chartreuse par les voies d’escalade, sont autant d’itinérances et de rencontres que je souhaite continuer à nourrir.

De ces aventures proches ou lointaines qui au fil des ans sont devenues mon mode de vie, est né un partage naturel et protéiforme. Une transmission égrenée à travers des films : « Le Méridien des Ecrins », « Sur le Fil de l’amitié », « La Voie Bonatti », « Verticale Boréale », « Inside » mais aussi des textes (avec Alpes Magazine notamment), lors de conférences grand public ou en entreprises et bien sûr lorsque le temps me le permet par la passion du métier de guide.

MES ENGAGEMENTS ASSOCIATIFS 

Ocean Peak

Je suis co-fondateur de l’association Ocean Peak qui continue grâce à sa coordinatrice Matra Güemes et à un socle fort de bénévoles de se développer jour à après jour.

Les séjours de rupture Ocean Peak ont pour vocation d’offrir à des adolescents en grandes difficultés l’opportunité de prendre part à une aventure collective.

En s’inscrivant dans ce collectif, nous donnons la possibilité à des jeunes désaffiliés socialement de reprendre pied dans un environnement qui ne leur est pas familier. Faire une pause, marquer un temps entre parenthèse pour finalement imaginer un nouveau départ.
Nous faisons le pari que de nouvelles modalités relationnelles peuvent émerger à la faveur de la rencontre d’adultes prêt à partager sur le terrain de leur passion. Le temps d’une petite expédition mer/montagne, nous souhaitons que les ados venus de tous les horizons puissent vivre des moments forts.
Nous serons là pour les accompagner à écrire ce qui demain, constituera une partie de leur récit de vie.

Acts for the Summit

Je suis co-fondateur de l’association ACTS aux côtés du champion du monde d’escalade Arnaud Petit.

Nous, professionnels et personnalités de la montagne, avons le devoir de nous engager
de façon concrète pour préserver notre environnement.
La crise du Covid nous a amené à ralentir, à moins consommer, à repenser local. À réfléchir également à la
manière d’être en accord avec nos convictions lors de la reprise de nos activités. Aujourd’hui, face à l’urgence
environnementale, nous souhaitons nous engager à…

… réduire nos déplacements et notre consommation,
… nous impliquer politiquement ou dans le monde associatif,
… inviter l’industrie de l’outdoor à amplifier ses efforts pour réduire son impact.

Voici les ambitions qui guideront nos projets et nos actions. Des ambitions que nous avons déclinées en 10 engagements.

Acts for the Summit

Je suis co-fondateur de l’association ACTS aux côtés du champion du monde d’escalade Arnaud Petit.

Nous, professionnels et personnalités de la montagne, avons le devoir de nous engager
de façon concrète pour préserver notre environnement.
La crise du Covid nous a amené à ralentir, à moins consommer, à repenser local. À réfléchir également à la
manière d’être en accord avec nos convictions lors de la reprise de nos activités. Aujourd’hui, face à l’urgence
environnementale, nous souhaitons nous engager à…

… réduire nos déplacements et notre consommation,
… nous impliquer politiquement ou dans le monde associatif,
… inviter l’industrie de l’outdoor à amplifier ses efforts pour réduire son impact.

Voici les ambitions qui guideront nos projets et nos actions. Des ambitions que nous avons déclinées en 10 engagements.

Photographies : Marc Daviet / Antoine Mesnage / Ocean Peak / Hugo Wirth